• Le cercle D.E.litt

Apeirogon*

Mis à jour : janv. 11

Auteur / Colum McCann

Lu pour vous par Leserin

L’histoire racontée par Colum McCann est presque trop belle pour être vraie, celle d’un palestinien Bassam Aramin et d’un israélien Rami Elhanan que tout sépare, en principe, mais réunis par les faits . Ils ont perdu chacun leur fille, tuée dans le conflit israélo-palestinien. Cette histoire est vraie et les deux pères oeuvrent pour la paix et la réconciliation dans ce conflit du Moyen-Orient. Tous deux ont surmonté leur désir de vengeance afin de s’aider mutuellement.

Nous voilà en présence d’un roman résolument politique.

La forme du roman est inhabituelle et magistrale. Colum McCann organise son roman en deux fois 500 chapitres. Certains ne contiennent qu’une photo, mais cette construction est diablement efficace. Nous absorbons une leçon sur la violence, la haine, la souffrance et aussi le pardon.

L’auteur ne nous propose pas de solution au conflit israélo-palestinien, mais plutôt un appel à l’écoute mutuelle, à un espoir de mettre fin à la violence, au pardon !

Résultat : un roman multi-formes, certes parfois exigeant, mais qui remplace bien des reportages !

Pour moi, un coup de coeur, si j’osai... un chef-d’oeuvre ?

*Apeirogon : figure géométrique au nombre infini de côtés.








28 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout