• Le cercle D.E.litt

Ce matin-là

Autrice / Gaëlle Josse

lu pour vous par Leserin


Rarement j’ai eu autant de mal à écrire mon ressenti sur un texte !

J’adore les romans de Gaëlle Josse. Chaque fois, ses textes m’ont happée, je les ai lus en apnée et ils m’ont laissée émerveillée par tant de beauté. J’adore la musique de la phrase « jossienne ».

Comme Clara, l’héroïne de Ce matin-là, je me suis ensablée, engluée, engourdie, les larmes aux yeux.

Clara est belle, a un amoureux, un bon job. Elle vient de recevoir une promotion « que l’on ne peut pas refuser ».


Un matin, en partant au travail, sa voiture ne démarre pas. Voilà le premier grain de sable responsable d’une descente aux enfers ! Tout s’écroule. Clara est paralysée, incapable de remplir son frigo de nourriture, elle ne veut que rester blottie sous sa couette. Elle envoie un certificat d’arrêt de travail à son employeur, ne sort plus avec ses copines. Thomas, son amoureux, ne la reconnaît plus. Il la secoue, l’invite au restaurant, non, impossible de bouger. Le burn-out est là, insidieux ! Il ne comprend pas ! Elle, Clara, qui donnait tout, dans son travail, dans sa vie , et c’est pour cela qu’il l’aimait ! Thomas s’éloigne peu à peu.

Ni les pilules ni la psychiatre vue rapidement ne sont une aide. Ne plus bouger, rester dans l’ombre.

Clara reprend contact avec une amie, Cécile qui habite la campagne et qui la prend sous son aile et la persuade de venir chez elle se reconstruire.

Cette deuxième partie est plus orientée vers « les autres », on est moins dans la tête de Clara, on est dans l’explication des « autres grains de sable ».

Je suis restée un peu au bord de la route, peut-être parce que la première partie m’a tant bouleversée.

Mais comme toujours, Gaëlle Josse fait partie des auteurs « à lire ».


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout