top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Des livres, du cinéma et des douceurs pour la rencontre livres du 25 février 2023

Agréable rencontre en ce samedi 25 février où deux nouvelles venues ayant appris la tenue de ce café-livres grâce à l'annonce publiée sur l’application d’information municipale

« Panneau-Pocket », se sont présentées et ont été accueillies à bras ouverts.

Comme d’habitude, les livres déjà commentés, revinrent sur le tapis et retrouvèrent leur propriétaire ou repartirent encore pour un tour !

Et voilà le groupe lancé pour évoquer les bouquins qui en ont marqués certains.

Mélissa Da Costa fut à l’honneur avec l’évocation de « La doublure », « Les lendemains » ou « Les douleurs fantômes », sans oublier « Tout le bleu du ciel » qui fut son premier grand succès. Les livres de cette autrice sont addictifs, pas complètement feel good et même parfois peu réjouissants mais vraiment aimés de beaucoup de lectrices.

« Les 7 sœurs » de Lucinda Riley fut ensuite cité avec son interminable mais passionnante saga phénomène où les sœurs vont se retrouver à la mort de leur père dans un magnifique château sur les bords du lac de Genève et chacune verra son histoire racontée dans un volume.

« Les prisonniers de la liberté » de Luca di Fulvio, avec ses personnages hauts en couleurs et leurs aventures picaresques vint ensuite distraire du très dérangeant « Qui sème le vent » de l’auteur.e Mariejke Lucas Rijneveld déjà commenté mais laissant une impression de malaise malgré ses qualités littéraires.

« L’espion qui aimait les livres », dernier John Le Carré qui traite bien sûr d’espionnage mais qui semble inachevé, certains chapitres étant absolument délicieux avec le jeune trader qui s’offre une librairie sans y connaître grand-chose mais les histoires d’espions sont fastidieuses et peu claires (avis de la commentatrice).

« La danse du temps » d’Anne Tyler auteur de Baltimore qui décrit des vies familiales américaines comme personne et soudain arrive quelque chose d’inattendu qui sort les héros de leur zone de confort et les révèle à eux-mêmes.

« Ce matin-là » de Gaëlle Josse, autrice très aimée de notre cercle qui décrit ici dans un livre assez court, l’histoire d’une vie heureuse qui dérape avec un grain de sable (panne de voiture) et tout va mal. Mais il y aura la résilience après la dépression.

« Filles de Shanghai » de Lisa See. Comment de jeunes chinoises devant affronter un mariage arrangé partent pour les Etats-Unis, étude passionnante de leurs sentiments, de leurs aventures au cours du voyage, une riche comparaison entre les modes de vies qui se poursuit dans un tome 2 (« Ombres chinoises »).

« Dans les brumes de Capelans » d’Olivier Norek. Ah ! le retour tant attendu du Capitaine Coste refugié à Saint-Pierre et Miquelon… Un excellent thriller très original au dénouement totalement inattendu.


Les œuvres culinaires de nos pâtissières apparurent ensuite et les participantes savourèrent avec grand plaisir chouquettes et madeleines espagnoles, ce qui ne les empêcha pas de parler (la bouche pleine) de la nuit des Césars qui avait eu lieu la veille avec mention très bien pour la Nuit du 12, film sombre mais magnifique.

Tout le monde se dispersa ensuite mais comme la bibliothèque ouvrait sur ses entrefaites, ce fut encore une occasion d’aller se plonger dans les bouquins, en conseiller, en feuilleter, voir des quatrièmes de couvertures.

Bref, une après-midi « bonheurs de lectures » ! Et en avant pour le samedi 25 mars !




44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page