top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Juliette. Les fantômes reviennent au printemps

Autrice/Camille Jourdy/Lu pour vous par Rose-Lire


Voici une BD adultes certes, mais je dirais plutôt un roman graphique très réussi avec des dessins clairs, faussement simples, parfois raffinés, aux couleurs joyeuses qui procurent un grand apaisement et pourtant les personnages à l’encontre des décors sont plutôt tourmentés.

Tout d’abord, il y a Juliette, jeune femme hypocondriaque, dépressive qui prend un train pour rejoindre sa famille dans la ville de son enfance.

Elle fera un séjour chez son père, divorcé mais pas vraiment seul puisque sa fille aînée vit près de chez lui avec son mari et ses deux enfants. Marilou a accessoirement un amant, le jeudi exclusivement et cela donnera lieu à des aventures cocasses très vaudevillesques.

Sa mère, haute en couleurs, habite aussi non loin de là et enchaîne les compagnons.

Une grand-mère atteinte d’Alzheimer a de même un rôle à jouer.

Et n’oublions pas ce célibataire que ses copains appellent Polux, qui a acheté la maison où Juliette a vécu ses premières années et qui, lui aussi, a pas mal de vague à l’âme.

Tous ces personnages se rencontrent, s’agitent, étalent leurs difficultés d’existence dans des situations inattendues présentées avec humour. Les dialogues sont simples mais ciselés, toujours justes.

On ne peut qu’imaginer la résolution des problèmes des uns et des autres par le fait de réussir à exprimer leurs sentiments mais la fin est ouverte… Peut-être appelle-t-elle un second tome. En tous cas, ce livre vaut la peine d’être lu et j’espère trouver maintenant le fameux Rosalie Blum qui avait révélé cette autrice aux illustrations subtiles.



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page