• Le cercle D.E.litt

L’épouse hollandaise

Mis à jour : janv. 11

Auteur / Eric McCormack

lu pour vous par Rose-Lire

Roman absolument foisonnant, exotique donnant des chocs à chaque chapitre et présentant des rebondissements jusqu’à l’épilogue.

Le récit est à tiroirs comme les poupées gigognes .

Ce livre s’ouvre sur la description d’une maladie exotique, le ver de Guinée, parasite qui se développe dans le corps quand on a bu de l’eau contaminée. Il faut l’extraire quand sa tête apparaît à la surface de la peau en l’entortillant peu à peu autour d’une brindille…

Est-ce le symbole de l’histoire qui va suivre ? Probablement…

Le premier narrateur, écrivain, loue l’aile d’une maison dont l’autre côté est occupé par un vieillard, Thomas Vanderlinen.

Ils se lient d’amitié et celui-ci va lui raconter l’histoire de sa mère Rachel dont l’époux, amateur de civilisations peu connues disparaît et un autre homme se présente à sa place en disant qu’il est son mari. Elle l’accueille sans jamais rien lui demander mais il part à la guerre et meurt sans rien révéler de lui.

Thomas est l’enfant du couple. Il va devoir partir sur la demande de sa mère à la recherche du premier mari, Rowland. Il le trouvera au terme de voyages périlleux.

Nouveau narrateur : Rowland, qui élucidera le mystère du second compagnon de Rachel…

Tout cela paraît bien compliqué et pourtant ce livre est construit avec une telle habileté qu’on ne se perd jamais.

Les récits des divers narrateurs sont saisissants et nous voilà embarqués dans des aventures rocambolesques nous menant dans les coins les plus reculés de la planète.

Petit à petit on découvrira les non-dits, les secrets cachés et chacun cherche sa propre vérité.

Quant au titre, je vous laisse découvrir le clin d’œil que l’auteur nous lance.

Par contre la couverture de l’édition « Points » m’a laissé dubitative. La jeune femme guettant l’horizon sur son rocher, est-ce Rachel en train d’attendre?

Mais la première édition présentait un vieux gréement dans un brouillard sur une mer agitée. Serait-ce une allusion au « Hollandais volant », ce vaisseau fantôme qui apparaît, disparaît…

Toujours des pistes ! Ce livre que vous n’aurez pu terminer sans quitter votre zone de confort

ne pourra que vous laisser pantois et admiratif  devant la richesse de l’imaginaire de cet auteur.


14 vues0 commentaire

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com