• Le cercle D.E.litt

Les aérostats

Autrice / Amélie Nothomb

Lu pour vous par O'no


Ange, jeune étudiante de 19 ans, poursuit des études de philologie à l'université de Bruxelles. Elle partage un appartement avec une colocataire à peine plus âgée qu'elle et s'amuse plus qu'elle ne se chagrine des attitudes psychorigides de cette dernière.

Afin d'assurer les dépenses du quotidien, elle décide de diffuser une petite annonce proposant de dispenser des cours de français à de jeunes élèves. Très rapidement elle reçoit un appel de M. Roussaire qui l'engage pour assister son fils souffrant de dyslexie. Pie, le jeune garçon, âgé de 16 ans prépare son baccalauréat et présente des troubles de l'élocution pour la lecture à haute voix. Plus généralement, il ne manifeste aucune attirance pour la littérature allant jusqu'à faire un rejet des livres. Les cours seront dispensés au quotidien et contrôlés par le père à l'insu du fils.

La jeune fille se voit matériellement dans l'obligation d'accepter ce contrat mais elle décèle chez cet homme quelque chose de malsain. Les relations entre les membres de cette famille sont orchestrées par le père qui les base sur le mépris, la défiance, le besoin de dominer l'autre. Alors qu'il était encore jeune enfant Pie comprit que sa mère était dépourvue d'intelligence et que son père l'avait épousée pour en faire son objet. Comment un jeune enfant peut-il se construire sans le soutien précieux de ses parents ?

Ange réussit à établir une relation de confiance avec son élève . Peu à peu la parole de l'adolescent se libère dans le même temps que l'attachement à la jeune fille se transforme en désir amoureux. Elle saura repousser ses avances sans jamais trahir cette confiance.

Les progrès pour vaincre la dyslexie sont prompts et spectaculaires. La thérapie administrée a consisté à lui faire lire dans un temps record l'Iliade, l'Odysée, la princesse de Clèves et autres grands classiques.

L'emploi quasi constant du dialogue dans le récit établit un rapport direct entre le lecteur et les protagonistes sans avoir recours au narrateur. Il en résulte une impression d'immédiateté et d'accélération de l'action qui peut laisser le lecteur dubitatif quant à sa crédibilité.

L'auteur souligne l'importance des lectures et de la culture dans la construction de la personnalité et la découverte de soi. Il montre une nette préférence pour la lecture des classiques et la fréquentation des musées. Il semble que la stratégie appliquée par la jeune fille ait réussi à sortir Pie de l'enfermement dans lequel il se trouvait pour le mettre dans la réalité de la vie.

Cependant, la fin m'a surprise, je n'ai pas trouvé d'évidence dans le choix du titre, l'emploi du dialogue tout au long du récit ne me séduit pas.

J'aimerais échanger avec des lectrices et /ou des lecteurs ayant choisi de lire ce livre.





13 vues0 commentaire

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com