• Le cercle D.E.litt

Casino Amazonie

De Edyr Augusto

Lu pour vous par Leserin

Belhell, c’est Belem, la capitale du Para, au Brésil. Entre les mains d’Edyr Augusto, cette ville se transforme non pas en un scénario, mais en un véritable personnage dans ce court roman urbain. Ses rues, avenues, ruelles,snacks-bars, club, boîtes d nuit, bordels et hôpitaux prennent une nouvelle dimension grâce aux actions de Gil, Paula, le docteur Marollo, Paulo et Sergio. Mais c’est dans le Casino Royal, clandestin, entre dés, cartes, jetons, argent, whisky, cocaïne, sexe que se joue le destin des personnages principaux. Vous l’avez compris, nous sommes loin des plages de Rio…

Ce casino sert de moteur aux événements évoqués, « la chance » n’est en fait qu’une manipulation bien déguisée par les véritables propriétaires du jeu . Vous voici, vous, lecteurs, transformés en parieurs, vous asseyant à la table sans avoir conscience de votre participation au drame.

Casino Amazonie parle de la vie de personnages variés : un tueur en série qui a des orgasmes lorsqu’il étrangle ses victimes ; une fille pauvre qui devient riche en jouant au poker professionnel, un nain qui possède un bordel, un orphelin qui gère un casino et une femme de chambre qui découvre qu’elle est lesbienne !

Bien que l’état de Para soit riche, ses richesses sont destinées à une minorité. La classe supérieure est égoïste, rien n’est fait en pensant à la collectivité. Le roman dénonce et décrit cela méticuleusement.

Edyr Augusto est né à Belem, Para, en 1954. Un rythme d’écriture rapide, dense et sans pause, des dialogues directs, composent une histoire tendue dans ce monde souterrain du jeu et de la drogue. C’est l’un de ces thrillers à suspense qui attise la curiosité, les chapitres sont courts mais intenses.

Je me suis enthousiasmée pour ce roman de ce grand représentant contemporain de la littérature brésilienne.

P.S. : Belhell : contraction de Belem avec « enfer » !


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout