Livres

Le cercle D.E.litt

Lire et vous dire

Bienvenue au cercle D.E.litt, un blog de lectrices et de lecteurs qui partagent avec vous leurs expériences de lectures. Vivons ensemble un moment au pays des livres.

 
 
 
 

L'équipe

Mes proches prétendent en riant que le meilleur pseudo qui puisse me convenir, c'est "Mamie Spoile".

Quelle ingratitude alors que je leur ai raconté tant d'histoires !

De plus, je sais bien ce que sont ces délicieux rebondissements littéraires inattendus dans un roman et je me garde bien de les divulgâcher...

Dévoreuse de livres, acheteuse compulsive de pavés passionnants, boulimique de lectures diverses depuis ma lointaine enfance, j'aurais rêvé d'être libraire ou bibliothécaire pour parler bouquins, échanger des émotions, faire découvrir des bonheurs littéraires en tous genres, mais je fus enseignante et cela m'a bien convenu...

Si j'avoue que mes auteurs préférés sont Jane Austen et Proust, je vais maintenant être taxée de snobisme malgré ma grande rusticité et pourtant ils sont toujours mes compagnons de route. Ah ! Le réconfort du texte apporté par la grand-mère de Proust dans "Le Lambeau" de Philippe Lançon...!

Dernièrement, l'ouvrage qui m'a le plus fasciné, ému, choqué, c'est "Betty" de Tiffany McCaulay mais il vient, il viendra toujours de magnifiques rencontres.

10 ans, c'est l'anniversaire que je viens de fêter.

J'aime beaucoup les livres surtout les BD, les albums, les policiers mais aussi les histoires romantiques.

Pendant une période, j'ai adoré Harry Potter mais pour le moment, je n'ai pas de préférence.

Je lis surtout le soir et pendant mon temps libre.

Le livre qui m'a fait le plus pleurer s'appelle 'Les quatre filles du docteur March". Vous vous plongez dans une histoire émouvante où une famille américaine doit survivre pendant que le père est à la guerre mais...

Mes autrices préférées sont J.K. Rolling et Marie Desplechin. D'elle, j'ai lu Verte, Pome, Mauve et "La Capucine" vient de m'être offert. J'espère me régaler.

Je suis née dans le Lauragais, sous Pompidou ! Les livres, c'est tout le temps, dans le train, au lit pendant des grasses matinées indécentes, entre midi et deux dans un café. Des auteurs préférés, Annie Ernaux, Paul Auster, Jonathan Coe. Le livre de ma vie "le voyage d'Anna Blume", Il est tout ce que je n'aime pas, l'anticipation, et pourtant c'est MON livre avec Noces de Camus. Pourquoi je lis ? Parce que j'aimerai écrire et qu'après avoir refermé un livre, j'en arrive toujours à la même conclusion : d'autres font cela bien mieux que moi ! 

Quand je suis née, le siècle précédent avait déjà 50 ans. Ex enseignante... j’assume...en Allemagne.  

Lis principalement la nuit. 

Premier livre : une BD en allemand « der Löwe  ist los » (le lion est parti). Mais racontée en français par mon père. Maintenant romans policiers, littérature blanche et noire, j’aime que l’on me raconte une histoire ! AuteurS préféréS : Carla Guelfenbein, Claudia Pineiro, Al    ain-Claude Sulzer, Aki Shimazaki...

Livre chouchou : Salammbô, découvert et aimé grâce à un prof de fac qui m’a dit un jour : « Moi, quand je suis triste, je lis Salammbô ». 

Propositions  décentes : une ballade parmi quelques blogueurs de polars qui méritent le détour, même si on ne lit pas les mêmes choses…..

.

Venue au monde 100 ans après André Malraux, j’ai encore beaucoup à découvrir de la littérature. Mes livres peuvent me tenir compagnie dans le train ou entres deux cours d’histoire; mais ils sont avant tout indispensables à ma plongée dans le sommeil. Malgré cette condition, je ne saurais me passer de romans policiers. Le décor est essentiel à mes yeux; je me plais à voyager des falaises de Cornouailles aux petites villes américaines, ou encore dans des temps révolus. Encore en quête d’identité, je ne saurais déterminer mon auteur favori; toutefois, le premier écrivain m’ayant marquée est Hervé Bazin, suivi plus tardivement de Philippe Besson. Je garde un souvenir exceptionnel de « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu; ce roman représente pour moi la nostalgie de mes études secondaires mais également le désir de vivre pleinement ma jeunesse. Par ailleurs, je suis particulièrement fascinée par les Marguerite; qu’elles s’appellent Duras ou Yourcenar, qu’elles soient des prés, du Royaume-Uni, de France ou de Navarre.

Mes premières lectures d'adolescente " L'affaire  du collier de la Reine "  " Le comte de Monté Cristo" ont fait  naître en moi un goût certain pour le roman historique celui qui

reste fidèle aux faits et aux personnages. Dans ce domaine Robert Merle, Pierre Miquel , Jean Favier ont été des auteurs incontournables. 

Au cours des décennies passées ,et j'en compte déjà sept, je me suis passionnée pour des auteurs comme  Giono , Troyat, Gabriel Garcia Marquez, Maupassant et ses nouvelles dont j'affectionne particulièrement le genre. Je regrette qu'aujourd'hui peu d'auteurs s'essaient à cet exercice.

Aujourd'hui mes choix sont très éclectiques bien que je n'ai pas d'attirance pour le roman policier et les romans trop romancés. J'attends qu'une lecture m'apporte dépaysement et sérénité.

Pur produit  des années 70, je me suis tant régalée de Jojo Lapin d’Enid Blyton, puis plus tard de David Copperfield de Dickens que j’ai lu et relu comme la trilogie de Pagnol, de La gloire de mon père au Temps des secrets.

L’envie et le plaisir de lire viennent de là et de tous ces albums que nous avions à la maison ou empruntés au bibliobus lorsqu’il passait à l’école communale, c’était  alors jour de fête et ce n’était pas souvent ! Quel bonheur de faire son choix, mais quelle torture aussi, lesquels prendre, lesquels laisser ? Ah les Contes bleus du chat perché de Marcel Aymé avec les inoubliables Delphine et Marinette.

Depuis l’enfance les livres ne m’ont jamais quittés, ils m’accompagnent  tous les jours sauf quand la fatigue me fiat piquer du nez bien plus vite que je ne le voudrais. Le livre est en effet d’abord mon compagnon pour finir la journée.

Je suis curieuse de tout et perspicace, même si ce que je lis m’ennuie, je vais jusqu’au bout, sûre qu’à un moment donné l’auteur saura me raccrocher … L’expérience n’est toutefois pas toujours gagnante. 

Mon plaisir : tomber sur le livre qui bouscule et questionne, donne des émotions, fait rire ou pleurer, vous éloigne du quotidien ... Bref le livre dont on va se rappeler. Parmi ceux là : La petite lumière d’Antonio Moresco, Nos âmes la nuit de Kent Aruf, On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait en s’en allant de Marie Gressinger, Petit pays de Gaël Faye, Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson, Expiations de Kanae Minato, Les filles aux lions de Jessie Burton. J’arrête il y en a trop ! Vive la lecture et le bonheur de partager les livres avec ce blog D.E.litt !

Quand j'étais petite, je ne lisais que chez ma marraine car ma mère n'avait pas de quoi acheter des livres...

Je n'ai vraiment découvert la lecture qu'à la retraite en prenant des livres à la bibliothèque et en échangeant avec des amies.

Ce qui me plaît, ce sont les romans de terroir et aussi ceux qui font rêver.

De Bernadette Dupuy, j'ai pratiquement tout lu. J'y trouve la description d'un esprit de famille, de la générosité et on a du bonheur à lire ses livres.

Contact

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com