top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Compte-rendu de la rencontre livres du 25 novembre 2023

L’enthousiasme est toujours présent dans ces rencontres du cercle de lectures et plus d'une dizaine de passionnées se sont retrouvées dans la salle habituelle, sobre mais chaleureuse.

Rendre les livres échangé lors de la réunion précédente est toujours fort agréable avec les nouveaux commentaires mais nous passerons rapidement car l'ordre du jour était chargé.

Les romans présentés étaient donc pour la plupart connus et déjà commentés.


-Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa s'est ainsi rappelé à nous. L'histoire simple de ce jeune japonais vendant sur un stand des pâtisseries traditionnelles aux haricots rouges, voit sa clientèle décupler quand il embauche une étrange vieille dame qui cache un secret mais lui permet d'améliorer sa recette.


-L'homme semence de Violette Ailhaud, écrit en 1919 est un véritable bijou qui raconte de façon sobre et poétique l'histoire d'une femme dans un petit village isolé des Basses Alpes. Tous les hommes de ce petit village, le Poil, ont été déportés ou massacrés après un soulèvement en 1851 et pendant deux ans, les femmes ont assuré les travaux des champs, la vie sans voir un seul homme. Un jour arrive d'on ne sait où un magnifique jeune homme dont l'héroïne va tomber amoureuse mais...


-Céline de Peter Heller. Le mois dernier, Le guide de cet auteur avait beaucoup intéressé et d'ailleurs a ramené des opinions positives. C'est pourquoi il a paru judicieux de présenter un des premiers livres de ce reporter qui adore la nature et qui raconte une enquête de cette vieille dame devenue détective privée qui sillonne l'Amérique des Rocheuses vers les grands lacs, en caravane avec son mari taiseux mais si sûr! L'amour de la nature, des grands espaces est un régal dans les livres de cet auteur qui pimente toujours ses enquêtes de suspense.

-Chasses à l'homme de Christophe Guillaumot. Une enquête policière passionnante pour un des premiers romans de ce policier devenu écrivain qui raconte ici un coup monté pour faire accuser le commissaire... L'action, le suspense sont toujours présents. Et ce livre a été préféré à Petits désordres déjà commenté, cependant le sujet est bien différent.


-La fille des hauts plateaux de Françoise Barry. En Lozère: une jeune fille pauvre, Pauline, aide sa famille à survivre, à résister dans un contexte difficile sous l'occupation. Elle est intelligente et devrait continuer ses études . Sa famille accepte que l'instituteur la prenne sous son aile et ce sera une suite d'aventures émouvantes...

-Le jardin des Cyprès de Françoise Bourdon. Neuf nouvelles traitant d'histoires de femmes sur plusieurs époques qui vont se reconstruire, et réussir à surmonter leurs problèmes. Très prenant!


-Dans les prairies étoilées de Marie-Sabine Roger. Un couple de jeunes citadins, Merlin et Prune, s'installe à la campagne dans une maison à rénover avec tous les aléas prévisibles mais les personnages sont attachants et il faut noter l'habileté de l'auteur qui réussit à ne pas plomber l'histoire avec pourtant le récit de choses cruelles.


-Colorado blues de Ken Haruf. Nos âmes la nuit de cet auteur avait beaucoup séduit. Dans celui-ci, nous allons nous intéresser à l'histoire de Jack dans une ville imaginaire du Colorado.Le personnage est un voyou, loubard, un affreux jojo en fait mais il plaît. On lui confie la gestion de la coopérative agricole et au vu de son passé, on comprend que ça ne peut pas bien se passer... Une jeune fille faisait tout pour lui en espérant toujours le mariage mais il s'enfuit et revient marié! Ce roman est bien différent de son précédent, agréable et calme. Le comportement de Jack, odieux avec les femmes, voleur, menteur qui ne s'améliore jamais, intéresse malgré tout et le roman est passionnant.


-La définition du bonheur de Catherine Cusset montre le parcours de deux jeunes femmes, une parisienne et l'autre expatriée à New-York. La première a été traumatisée et va bourlinguer, croquer la vie à pleine dents et parfois subir des dommages. La deuxième plus posée, vit tranquille, rangée mais elle sort de ce milieu fermé et crée son entreprise de cuisine. On peut trouver ici deux conceptions du bonheur et comment chacun se débat pour trouver son propre chemin.


-Où vont les larmes quand elles sèchent de Baptiste Beaulieu. Nous avons ici une suite d'anecdotes sur les patients qui viennent en consultation chez ce médecin auteur. Cela donne un roman réconfortant plein d'humour, très agréable à lire.


Notons aussi de nombreuses digressions du groupe à propos de «Vivre en renard» car apparemment cet animal se plaît beaucoup dans la région et trouve une bonne alimentation avec les poules. Une anecdote est sortie de l'ordinaire, une lectrice racontant comment les poules avaient réussi à trucider le renard en lui sautant dessus...! On disserta ensuite sur les fouines qui... Mais ne nous égarons plus!


Autour du goûter plus plantureux que jamais avec madeleines au citron, cookies scandaleux très chocolatés, pâtes de coing maison servies dans un beau compotier, meringues et jus de fruits, on s'attaqua à l'organisation de la présence du groupe D.E.Litt au salon du livre du lendemain. Des binômes furent formés, les horaires de présence étudiés et bien entendu les diverses tâches à accomplir bien définies.

Après cette intéressante réunion, on programma la prochaine le 23 décembre, le 30 étant quand même trop occupé pour toutes. Elle coupera agréablement les préparatifs de Noël.




34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les publications du mois de mai

En mai, fais ce qu'il te plaît ! C'est ce que l'on fait tous les jours chez Delitt, mais ne le répétez pas 😉 Voici nos lectures partagées avec tant de plaisir ! #livres #lire #lirecestlavie #bookstag

Comments


bottom of page