• Le cercle D.E.litt

La daronne

Mis à jour : janv. 11

Auteur / Hannelore Cayre

Lu pour vous par Rose-Lire

Bien que ce roman soit sorti en 2017, il revient dans l’actualité avec la sortie du film dont Isabelle Huppert est la vedette. Et qu’on le lise ou le relise, la figure de l’héroïne ne pourra désormais qu’avoir ses traits et son ambigüité.

Roman réjouissant bien que politiquement incorrect. L’histoire de cette petite fille d’une famille de métèques, comme elle dit, est tout à fait prenante. Patience a connu la fortune car son père ramenait énormément d’argent de façon plus ou moins licite. Mais sa mère odieuse et égoïste s’occupait essentiellement à le dépenser à tort et à travers.

Elle a profité aussi de cette manne, mais son père puis son mari adoré décèdent brutalement et elle se retrouve sans le sou avec deux filles à élever et son horrible mère qui s’était bien employée à tout claquer, enfermée dans un Ehpad hors de prix que Patience doit évidemment payer.

Pour gagner un peu d’argent, elle va profiter de ses connaissances en arabe pour devenir à la demande de la police, interprète de conversations téléphoniques de trafiquants de drogue.

Comme elle est exploitée, mal payée, pas déclarée, elle va décider à la suite de circonstances que je vous laisse découvrir, de profiter des renseignements qu’elle aura glanés pour devenir la Daronne qui va écouler l’énorme quantité de shit qu’elle aura trouvé grâce à son chien ADN, renifleur de drogue réformé par la police. (Ah ! l’épisode où Patience craint que son chien n’ait perdu son flair et où, pour vérifier, elle l’emmène dans un quartier sensible ! Elle est rassurée car aussitôt, l’animal va mettre son nez dans l’entrejambe d’un dealer…)

Ce polar jubilatoire, plein d’humour, se lit vraiment rapidement et il est impossible de ne pas s’attacher à cette femme volontaire, de se faire du souci pour elle, d’autant que son amant est un officier de police du service des stups, ignorant son trafic.

On tourne la dernière page tout chamboulé avec l’idée de courir voir le film… Et si vous l’avez vu, jetez-vous sur le roman qui doit sans doute comporter moins de scènes d’action mais vous fera connaître Hannelore Cayre qui depuis « Commis d’office », « Comme au cinéma » ne cesse de nous régaler.


Bonus / Le film est programmé à Villefranche de Lauragais, chez Ciné'Bor, mercredi 7 octobre à 18h et dimanche 11 octobre à 16h.





17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

1991