• Le cercle D.E.litt

Le sang des Belasko

Mis à jour : févr. 11

Autrice / Chrystel Duchamp

Lu pour vous par Soleil noir


Ah famille quand tu nous tiens ! Certains vous chanteront que l’on ne la choisit pas . Ici, c’est autre chose . Ici, c’est la beauté. Celle d’une villa isolée dans le sud de la France avec une vue majestueuse sur la vallée ; ici ce sont les bêtes sauvages et les souvenirs de l’enfance. Ici on s’aime. Ou plutôt on s’est aimé. Mais ça ,c’était avant.

Avant le suicide de la mère et le décès du père, du patriarche, de celui à qui on doit tout.


La fratrie des Belasko c’est avant tout trois frères et deux sœurs qui se retrouvent dans la

« Casa » familiale pour prendre connaissance du testament laissé par le père. Mais c’est surtout une fratrie pétrie de haine, de jalousie et de rancune à qui le partage de l’héritage va donner toutes les clés pour régler les comptes et sombrer dans l’inéluctable. Peut-être une famille classique finalement ?


Ce deuxième ouvrage de Chrystel Duchamp est une totale réussite. Ce huis clos familial tragique, porté par des personnages vrais, profondément humains, sympathiques et détestables à la fois, vous tiendra en haleine quelques heures. Cinq grandes parties pour cinq révélations et des chapitres qui donnent la parole à chacun des frères et sœurs révélant ainsi le visage et l’âme de cette belle photo de famille.


Si vous avez aimé « Et les vivants autour » de Barbara Abel, et si le mot « famille » est une simple définition dans le dictionnaire, découvrez sans tarder « Le sang des Belasko » qui peut-être vous fera aimer la vôtre ...de famille !






41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Négo