• Le cercle D.E.litt

Les Ages sombres

de Karen Maitland

lu pour vous par Rose-Lire

Ce thriller historique médiéval vous tiendra en haleine tout en vous instruisant car l’auteure fait preuve d’une érudition étonnante mais jamais lourde.

Nous sommes en 1321, dans un village perdu, Ulewic, au nord-est de L’Angleterre.

L’atmosphère y est sombre, glacée, boueuse. Les villageois vivent dans une grande misère, dépouillés qu’ils sont par le clergé, le seigneur cruel et infâme, et même une compagnie de tristes individus déguisés en chats huants qui font régner la terreur avec des rites païens, des meurtres et du pillage.

Mais dans ce milieu bien noir, vit aussi une communauté de béguines dont les principales responsables sont venues de Belgique et ont pu créer une sorte de havre en vivant en autarcie.

Elles croient à la religion, prient énormément mais réfléchissent aussi, s’interrogent et malgré tout le bien qu’elles font autour d’elles, finissent par être considérées comme des sorcières pactisant avec le diable.

Le livre est saisissant et avance au travers de voix diverses avec un suspense d’une grande habileté.

Et si en commençant ce livre captivant, on pense à Ken Follet et sa saga des Piliers de la terre, on remarque vite que l’auteur veut faire passer quelques messages encore très actuels malheureusement.

Au-delà de l’intrigue, beaucoup de réflexions sont amenées sur la condition très subalterne et mépriséedes femmes. La dénonciation de l’obscurantisme, de la religion omnipotente est aussi très présente.

L’immersion dans ces âges sombres m’a vraiment passionnée et je vais m’empresser de lire « La compagnie des menteurs » qui est le premier livre de l’anglaise Karen Maitland et dont les critiques avaient dit le plus grand bien.




22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout