• Le cercle D.E.litt

Les passeurs de livres de Daraya

Autrice / Delphine Minoui

lu pour vous par Rose-lire

Cette narration extraordinaire de la journaliste Delphine Minoui commence par la découverte d’un cliché énigmatique échappé de l’enfer syrien de 2015.

Deux jeunes gens bouquinent dans une sorte de cave remplie de livres.

Légende de la photo : « Une bibliothèque secrète au cœur de Daraya » qui est une ville martyre assiégée, bombardée, affamée par le chef au « cou de girafe » mais aussi par Daech.

La journaliste va retrouver Ahmad, l’auteur de la photo et avec Skype, Wattsap et de mauvaises connexions internet, elle sera dépositaire d’un récit captivant qu’elle va retranscriredans un style nerveux et vivant.

Ahmad, à travers les violences, les horreurs de la guerre syrienne va lui raconter la merveilleuse aventure de cette bibliothèque créée par trois jeunes gens d’une vingtaine d’années qui n’ont jamais connu de vie tranquille avec les droits de chacun, le respect des opinions, la démocratie…

Ces jeunes activistes rebelles n’ont jamais aimé vraiment lire mais justement, ils vont ressentir le souffle de libertéqu’apportent tous les écrits qu’ils vont récupérer dans les ruines avec l’aide de nouveaux participants. Très vite, cette bibliothèque devient un pilier, un havre de paix dans la ville enclavée. Sa création est un acte de résistance et très vite l’afflux des lecteurs dans ce chaos va les encourager.

Toutes les pages de ce récit sont à la gloire du livre salvateur, des bibliothèques espaces de guérison, sas de respiration. C’est un hymne à la liberté, aux bienfaits de la littérature, de la tolérance.

Delphine Minoui va recueillir tous les témoignages des lecteurs, va suivre en direct des épisodes de leur vie et nous raconter tout cela avec finesse, compassion et éruditiond’autant qu’elle-même a toujours adoré les livres et l’atmosphère si particulière des grandes bibliothèques.

La brutalité sans nom du régime de Bachar al-Assad y est clairement racontée, les massacres, les tortures ne sont pas cachées. Mais l’horreur y est adoucie par les bonnes rencontres, la vie qui s’organise, l’amitié et même l’amour…

Depuis sa sortie, fin 2017, ce livre devrait être un classique incontournable.

Un remarquable film documentaire a été réalisé avec des vidéos des protagonistes, des photos, de récits divers et s’appelle « Une bibliothèque sous les bombes ».

En ces temps de confinement où le livre est considéré comme non essentiel, cet ouvrage prouvant le contraire devrait être mis entre les mains de tous ceux qui depuis les hautes sphères sont sensés veiller sur nous et notre santé.




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

14-18

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com