• Le cercle D.E.litt

14-18

Mis à jour : janv. 11

Illustrateur / Dedieu

Lu pour vous par Séraphin


« Chère Adèle, il n’y a plus de mots pour décrire ce que je vis ». Cette confidence au début de l’album de l’auteur-illustrateur Thierry Dedieu laisse ensuite toute la place à la force des images au pastel sépia. Les images et elles seules. Pas de texte. Pas de mot. Plus de mot. On entendrait presque le bruit des armes, les cris des bêtes et des hommes, le silence avant le déferlement. On sentirait presque l’odeur repoussante des tranchées, de l’air saturé de poudre. Des poux à la peur, de la peur à l’horreur, des plans larges aux détails les plus infimes, l’auteur rend un hommage poignant aux soldats qui ont vécu cette terrible guerre. A ceux aussi qui y laissèrent leur vie.

A bout de souffle, le lecteur n’est pourtant pas au bout de ses surprises. Car sur la 3e de couverture, une enveloppe l’attend. Cette longue missive remet alors en perspective la succession des images et révèle la force poignante et bouleversante des drames de l’intime que cette guerre engendra.



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com