• Le cercle D.E.litt

1991

auteur / Franck Thilliez – Fleuve noir – 2021

Lu pour vous par Soleil noir

Traditionnellement, le joli mois de mai amène avec lui le printemps, la déclaration d’impôts, et le dernier livre de Franck Thilliez.

Inconditionnelle devant l’éternel de ses textes, cet homme écrirait l’annuaire téléphonique que je passerais des nuits à le lire.

Donc, ce billet sera peut être un peu moins objectif, quoi qu’une fois encore, Franck Thilliez œuvre magistralement :

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 Quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours. Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu'à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d'entrer en possession d'une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu'il a pu imaginer...

Héros récurent et enquêteur emblématique, Sharko nous est offert en jeune premier intégrant le 36 Quai des orfèvres.... Nous sommes en 1991 et loin des nouvelles technologies. Pas de téléphones portables pour prévenir les collègues, les demandes d’informations se font par retour de courrier, pas de GPS pour naviguer sur un territoire, un bon vieux minitel pour assurer quelques recherches et un fax qui vit ses heures de gloire. Ici, l’humain ne se repose que sur lui-même, ses pratiques, son savoir, ses déductions et sa matière grise. La dimension temporelle est tout autre.

On avait oublié ce temps d’avant pourtant pas si loin pour la quadra que je suis et c’est avec une double délectation que l’on mène l’enquête avec Sharko et son équipe. La construction du roman est parfaitement maîtrisée (comme toujours), l’intrigue est prenante (comme toujours), les personnages font corps avec nous (comme toujours)….mais le petit plus cette année c’est ce contexte qui m’a rajeuni et mis le sourire aux lèvres tout le long de ma (trop courte) lecture….

Bref, vous aurez compris que c’est encore un très bon cru que nous livre Franck Thilliez que je vous convie à découvrir dans votre précieuse bibliothèque.




19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout