top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Compte-rendu de la rencontre livres du 28 octobre 2023

C'est avec grand plaisir que les amoureuses des livres se sont une nouvelle fois retrouvées pour parler bouquins et c'est tout aussi chaleureusement qu'elles ont accueilli une nouvelle adepte qui paraît fort motivée.

Après l'excellent moment des commentaires échangés autour des livres rendus, voici les nouvelles propositions de lectures avant les prix de novembre et pouvant influencer quelques achats pour Noël.


- Le guide de Peter Heller, édité chez Actes Sud, roman noir narrant l'histoire d'un guide de pêche à la mouche qui doit initier de riches millionnaires dans une région aux paysages sublimes du Colorado. Aux magnifiques descriptions de la nature se mêle la peur et le suspense de l'intrigue avec rebondissements et personnages attachants.


- Vivre en renard de Nicolas Baron, essai historique du rapport des humains au renard à travers les siècles ou plutôt du XIXème siècle à nos jours. Nous découvrons ici les variations de leur opinion sur cet animal et les conséquences du rejet ou non de ce canidé sur l'environnement.


- Une vie entre les pages de Cristina Caboni qui relate l'histoire d'une relieuse passionnée de livres anciens vivant à Rome. Elle relie, se passionne pour les livres et tombe un jour sur un vieil ouvrage contenant des lettres d'une autre relieuse ayant habité en Autriche au début du XIXème siècle. Un expert en graphologie va mener l'enquête avec elle pour trouver plus de renseignements. Roman sympa et prenant.


- Un monde sans fin de Ken Follet. La vie au Moyen Âge n'a pas fini d'enchanter les amateurs des Piliers de la terre avec toutes ces rivalités, ces trahisons jubilatoires dans le village imaginaire de Kingsbridge, sa cathédrale, son pont...et une excellente documentation sur la vie à cette époque.


- A pied d’œuvre de Franck Courtès ou les affres d'un écrivain ne pouvant vivre de son écriture. Essai biographique lucide,sensible, rempli d'autodérision, souvent révoltant sur la misère des travailleurs précaires à la merci des plates-formes.


- Le Portrait de mariage de Maggie O'Farrel. Extraordinaire roman historique qui suit la trame de la vie connue de Lucrèce de Médicis de Toscane, mariée à treize ans à Alphonse d'Este, duc de Ferrare à la double personnalité charismatique ainsi que terrifiante, mais l'autrice s'évade pour nous dépeindre une jeune fille attachante, vivante, malgré sa mort connue à l'âge de seize ans... Une écriture d'une beauté inouïe, une construction à couper le souffle font de ce livre une des merveilles de la rentrée littéraire de cette année.


- Le jardin des cyprès de Françoise Bourdon. Recueil de nouvelles racontant neuf destins de femmes d'âges différents arrivant de divers horizons et venant se ressourcer en Provence.


- Les douleurs fantômes de Mélissa Da Costa où des travailleurs de restaurant font les saisons. C'est un peu à l'eau de rose, émouvant mais pas passionnant, souvent un peu longuet avec un côté mièvre, trop bisounours! Ce roman a déclenché dans le groupe des commentaires divers sur les romans incontournables de cette autrice. Certains sont agréables, remplis de bons sentiments certes mais pas trop niais, le préféré étant Tout le bleu du ciel.


- Il nous restera ça de Virginie Grimaldi roman sympa, facile à lire où trois solitudes se retrouvent en location. Ces rencontres vont générer des histoires d'amitié qui soulageront les protagonistes de leurs soucis.


- Commentaires sur les livres de Marie-Sabine Roger de La tête en friche à Dans les prairies étoilées en passant par Prompt rétablissement, autrice très appréciée dans notre cercle.


- Le silence de la Combe de Sébastien Saffon, notre auteur bien-aimé présenté en avant première par ses deux plus fidèles lectrices. Un couple vit dans une ferme mais en 1939, l'homme est mobilisé et sa femme fera tourner la ferme avec l'aide des voisins car son beau-père est alité. Mais arrive un travailleur italien que la jeune femme a connu autrefois... Ce troisième roman est encore plus réussi que les premiers, l'écriture étant plus travaillée, plus aboutie, les personnages moins nombreux mais plus fouillés et donc plus vivants. Notre écrivain, qui publie désormais aux Éditions du 38, signera son livre le samedi 4 novembre à l'Hyper U de Villefranche lequel est d'ailleurs l'un des sponsors du salon du livre d'Avignonet le 26 novembre.

Puis ce fut le moment du goûter où nos deux infatigables cuisinières furent évidemment félicitées pour leurs brownies aux noix, leurs madeleines espagnoles, citron-myrtille et surtout une délicieuse infusion citron-gingembre servie dans des tasses anglaises d'une sublime finesse.

Et pendant la dégustation, on discuta évidemment du stand DElitt au 1er salon du livre d'Avignonet-lauragais le 26 novembre prochain, comment le présenter, comment assurer une présence ; quels sont les livres les plus appréciés sur le blog pour demander à la librairie du Beffroi de Revel qui sera présente d'apporter quelques-uns de ces titres à vendre...

La prochaine rencontre aura lieu justement le 25 novembre, la veille de ce Salon. Il y aura donc matière à discuter et à prévoir !








42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page