• Le cercle D.E.litt

La chute de la maison Whyte

Autrice / Katerina Autet

lu pour vous par Rose-Lire

Si ce polar de Katerina Autet a eu le grand prix des enquêteurs 2020, on peut s’interroger car il faut avouer que le héros Zach est plutôt falot d’autant qu’il est amoureux fou d’une avocate plutôt arriviste et dont la plus importante caractéristique est une grande beauté, vêtue de fringues coûteuses et chaussée de talons Louboutin à 800 dollars.

Toutefois le livre se lit avec plaisir même si les souvenirs qu’il laissera ne seront pas impérissables.

Nous sommes dans le milieu des riches de Boston, vivant dans de discrètes mais magnifiques demeures sur la presqu’île de Cape Cod.

La famille Whyte a fait fortune après la deuxième guerre mondiale grâce au marché de l’art.

Le couple Whyte a eu trois enfants Edith, Skipper et plus tard Caroline dont la naissance causera la mort de la mère.

Et voilà qu’Edith, une trentaine d’années plus tard, fait paraître un livre révélant des secrets familiaux car il y en a toujours dans ces grandes familles si discrètes et le scandale fera certainement vendre.

Or aussitôt le livre paru, le père, William, est retrouvé mort assassiné, un tableau de « Vierge à l’enfant » entre les mains.

Skipper est accusé et fait appel à son copain Zach, avocat dans le domaine de l’art, pour le défendre. Zach va s’y employer bien qu’il ne soit pas pénaliste. C’est lui qui raconte l’enquête

tout en lisant peu à peu le livre d’Edith…

Je n’ose en dire plus mais en fermant ce polar tranquille, j’ai vu que le jury de ce prix était composé d’avocats, juges, procureurs, inspecteurs, etc… et certainement la vraisemblance a dû être privilégiée plutôt que le souffle romanesque ou l’étoffe, l’épaisseur des personnages.

Nota / disponible à la médiathèque d’Avignonet-Lauragais




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout