• Le cercle D.E.litt

La femme révélée

Autrice / Gaëlle Nohant

lu pour vous par Rose-Lire


En 1950, Eliza quitte Chicago, la belle demeure de son mari fort riche et surtout son petit garçon bien-aimé, Tim. Elle n’emporte qu’une petite valise avec des bijoux quelques vêtements, des photos qu’elle a réalisées elle-même et son Rolleiflex.

Sous le nom de Violet Lee, elle arrive à Paris et va essayer de survivre malgré de nombreux malheurs. C’est une femme qui « voit » les gens, les aime et fixe sur sa pellicule leur véritable personnalité, une vision de leurs fêlures et leur donne une dignité même si ce sont des prostituées, des clochards ou d’autres individus modestes. Son père décédé l’a initiée à une vision du monde altruiste en la promenant toute petite dans les ghettos noirs de Chicago et elle a gardé cette façon critique d’observer en fixant des images fortes sur sa pellicule. Puis elle s’est bien mariée, comme on dit à l’époque, et a abandonné ses études.

Alors pourquoi Eliza-Violet s’est-elle enfuie de Chicago alors que tout semblait lui sourire et comment a-t-elle pu abandonner son enfant de huit ans dont elle était si proche ?

Pendant que Violet se réinvente à Paris, ses secrets nous seront révélés par petites touches.

Nous allons nous retrouver de 1950 à 1968 dans un contexte historique mis en valeur très scrupuleusement mais sans lourdeur. Gaëlle Nohant y place l’histoire de son héroïne qui n’a rien de banal et qui nous touche par son humanité, son horreur du racisme, et son combat pour ses convictions. Un roman qu’on n’oublie pas…



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yoga

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com