• Le cercle D.E.litt

Les enfants sont rois

Autrice / Delphine de Vigan

lu pour vous par Rose-Lire

Cette auteure signe là un roman très réussi qui tient du polar (disparition d’une petite fille), de l’essai sur un phénomène de société (vivre à travers les réseaux sociaux) et même de l’anticipation puisqu’il se termine en 2031.

Mélanie, jeune fille studieuse, introvertie, ne se trouve heureuse que devant la télévision et à dix-sept ans découvre une idole Loana, dans son émission de prédilection «Loft Story».

Son rêve, dès lors : participer à une émission de téléréalité. Elle postule, est prise, mais est éjectée dès son premier passage. Bien qu’elle se soit rendu compte qu’elle n’était pas bonne, elle vit ce rejet comme un traumatisme.

Vingt ans plus tard en 2011, elle a enfoui ses aspirations dans un coin de ses pensées, s’est mariée avec Bruno et a mis au monde Sammy puis Kimmy, adorables bambins si beaux et si dociles! Elle va donc les filmer et partager leur image avec des milliers d’internautes.

Là, elle va pouvoir réaliser son rêve : ses enfants, puis elle-même vont être vus, connus par des millions d’amis car elle va mettre en scène toutes leurs journées sans aucune réserve pour leur intimité. La fortune est là, indécente, avec des cadeaux à ouvrir, des phrases publicitaires à prononcer et Mélanie ne vivra plus que pour cette société de consommation à outrance et tant pis si les enfants ne savent plus ce qu’est le désir, l’ennui puisque le moindre achat, la moindre sortie est filmée et partagée avec des millions d’amis. Les caisses de jouets à ouvrir arrivent à profusion mais on peut remarquer qu’il n’est jamais fait mention de livres…

Cette atmosphère remarquablement décrite est glaçante et amène le lecteur à se poser bien des questions sur ces influenceurs apparemment influencés eux-mêmes, sur ces enfants qui doivent tout jeunes abdiquer leur personnalité et vont vivre pour compter les cœurs, les «likes» après le postage de leurs vues.

En même temps, nous suivons une autre jeune femme du même âge que Mélanie , Clara, qui elle aussi a vu Loft Story dans sa jeunesse mais en cachette, et a suivi un parcours bien différent.

Fille de parents cultivés qui malheureusement mourront trop jeunes, elle entre dans la police et devient « procédurière », un métier dont on parle peu et qui consiste à analyser, à consigner chaque étape par écrit, en images, à vérifier les incohérences…

Elle adore ce métier peu médiatique et son travail est très apprécié dans la brigade. C’est une solitaire tranquille. Il y a longtemps qu’elle ne s’intéresse plus à la téléréalité…

Elle va donc suivre l’enquête sur la disparition de la fillette Kimmy et découvrir le milieu de ces internautes, de ces «youtubeurs» qui ne vivent que sur la toile. Clara va s’intéresser à l’exploitation acceptée de ces enfants manipulésqui ne peuvent se développer naturellement et dont l’avenir paraît bien effrayant…

Le roman est construit avec une grande habileté, il s’avère passionnant jusqu’à la toute fin et je ne peux que conseiller de le lire : il vous révèlera un monde à part qui existe bien hélas! et peut-être permettra-t-il de se méfier de cette popularité tant désirée, de cet argent tombé du ciel sans mérite, et prendre conscience du danger qui nous guette dans le futur.




13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout