• Le cercle D.E.litt

On avait rendez-vous

la rencontre lectures du samedi 29 octobre 2022

 

 Les rencontres du cercle Délitt  se poursuivent sans s’essouffler depuis presque deux ans et leur régularité, leur fréquentation qui ne se démentent pas montrent bien leur succès.    

 Cette fois, dix participantes se sont retrouvées dans la salle  du Vert Automne d’Avignonet et les discussions ont commencé de façon très animée puisque l’une d’elles avait amené un bouquin pas vraiment apprécié, avec l’intention de le déposer dans la bibliothèque-boîte à livres qui se trouve dans la salle. Mais une autre a déclaré  l’avoir adoré et l’a expliqué avec tant de chaleur et de talent que «Mon mari» de Maud Ventura est parti pour un tour de lecture.  Il s’agit d’une femme amoureuse folle de son mari et qui va raconter ses actions parfois perverses pour le garder. Irrésistible drôlerie d’après Amélie Nothomb.

 Les commentaires abonderont certainement à la prochaine rencontre…

 «L’encre vive» de Fiona McGregor fut ensuite proposé. Magnifique portrait de femme bourgeoise en proie au mal-êtredans une saga familiale où les travers de l’Australie sont pointés en filigrane. Sa rébellion se fera en pénétrant dans l’univers des tatoueurs…

 «Ainsi gèlent les bulles de savon» de Marie Vareille : l’histoire en parallèle de trois femmes dont on verra vers la fin du livre le rapport entre elles.

La première est heureuse et tout va bien pour elle mais tout bascule avec un licenciement et un bébé qui naît… La deuxième vit en Amérique avec son père, elle s’inscrit à des cours de littérature et sera prise en charge par un couple. Elle est très sensible et les bulles de savon la calment… La troisième vit en Indonésie et par besoin de liberté abandonne son enfant.  

Livre joyeux, sensible, agréable.

 «Prête à tout» de Joyce Maynard, autrice bien aimée dans notre cercle. Mais ici le livre est présenté sous forme d’enquête. Il s’agit d’une perverse narcissique qui ira jusqu’au meurtre.

 La romancière anglaise Rose Tremain fut ensuite évoquée avec deux livres bien aimés : «Le don du roi» suivi de «L’ami de sa femme», romans sur fond historique au temps de Charles II. Souvenez-vous le fameux bouffon Mérivel qui tombe amoureux de la femme que le roi lui a imposée…

 «La vie clandestine», excellent livre de Monica Sabolo et déjà commenté dans les pages de notre blog Délitt. C’est une enquête très fouillée sur Action directe avec une importante recherche sur des personnages ayant réellement existé et dévoile les secrets familiaux de l’autrice.

 «V13» d’Emmanuel Carrère. Il s’agit d’un recueil des chroniques de l’Obs que cet auteur a rédigées de façon hebdomadaire pendant le procès des attentats du 13 novembre 2015. Elles sont ici regroupées et souvent plus étoffées avec tous les points de vue.

 «Vierge jurée» de Rene Karabash, histoire d’une jeune fille dans la société patriarcale de la ruralité bulgare, promise au mariage où elle doit arriver vierge mais elle est violée et pour sa survie se fait «vierge jurée» et va mener une vie d’homme pour sa survie. Roman à l’écriture particulière et extrêmement fort.

«La famille Martin» de David Foentkinos, délicieux roman où un écrivain en panne d’inspiration va s’incruster dans une famille banale pour raconter sa vie. Toujours cette tendresse, cette fraîcheur qui procurent un grand moment de détente. 

 « Une femme » de Annie Ernaux, racontant comment sa mère a permis à sa fille de poursuivre des études et de faire d’elle une intellectuelle.

Ce fut évidemment l’occasion d’échanger sur la nouvelle prix Nobel. 

  «L’épreuve» de Béatrice  Saubin, histoire vraie d’une jeune fille condamnée à mort pour trafic de drogue en Malaisie. Elle raconte son voyage, son goût de l’aventure et comment elle s’est fait piéger par un jeune homme dont elle est tombée amoureuse.

 Tous ses échanges variés se sont terminées par le goûter traditionnel où les pâtissières montrent leur savoir faire.

 La prochaine rencontre est programmée pour le 26 novembre, lieu non défini mais celle de décembre n’aura pas lieu, fêtes de fin d’année obligent !



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout