• Le cercle D.E.litt

Que de belles lectures !


Compte-rendu de la rencontre lectures

Du samedi 28 mai 2022 par Rose-Lire

Les nombreux participants à la rencontre livres du samedi 28 mai dans la salle du 3ème âge d’Avignonet ont vraiment passé une excellente après-midi, riche en commentaires de toutes sortes et dans le plus grand respect de chaque opinion sur les bouquins déjà ou nouvellement présentés.

Le cercle était presque au complet et une nouvelle recrue, venue participer, fut fort bien accueillie et s’intégra avec facilité et bonheur semble-t-il.

Parmi les nouveautés du jour, nous citerons quelques pépites qui vont certainement faire le tour des lecteurs du groupe.

- «Dernière oasis» de Charif Majdalani, journaliste et écrivain libanais qui signe là un beau roman évoquant beaucoup de problèmes actuels dans un Irak confronté au désert qui avance, à Daesch…

- «Ceux qui s’aiment se laissent partir» de Lisa Balavoine, livre de grande qualité sur une relation toxique mère-fille. La mère entraîne sa fille dans ses problèmes et celle-ci qui aime sa mère la voit s’abîmer dans le chagrin. Elle partira pour se sauver d’où le titre.

- «Retours de Taxi» de Line Severac, une voisine géographique puisque cette autrice est chauffeur de taxi et vit à Montferrand dans l’Aude! Ce livre sympathique est composé de petits chapitres racontant chacun des anecdotes sur un client.

- « La tresse» de Laetitia Colombani où l’on voit les destinées de trois femmes s’entrecroiser. Les autres titres de cette autrice ont été aussi évoqués.

- « S’adapter» de Clara Dupont-Monod sur l’enfant très handicapé d’une famille mais évoqué côté fratrie. Une réussite totale pour cette histoire poétique, humaine, surprenante et souvent très émouvante.

- «La chronique des Bridgerton» de Julia Quinn a amené au cercle une côté romance peu avouable mais tellement apaisant.

- «Chante, rossignol» de Gilbert Bordes, pur roman de terroir avec Joseph qui devait se marier mais à cause d’un secret, se fait marin et revient trente ans plus tard…

- «Neige rouge» de Simone Van der Vlugt remarquée pour un livre précédent « La maîtresse du peintre ». Le livre commenté, passionnant, se passe au Danemark au temps des guerres de religion et la relation amoureuse entre l’héroïne et un docteur sera bien difficile en raison du désaccord des familles…

- «Marchands de mort subite» de Max Izambard où l’on apprend bien des choses sur la traite de l’or en Ouganda et les pays voisins .

- «Conter les moutons» de Marc Dugain : l’auteur et la sottise du monde sont étudiés par deux sympathiques brebis très observatrices.

La variété des romans évoqués est donc bien évidente mais il faut ajouter dans ce compte-rendu, le récit de la visite au festival du Polar « Empreinte Carbonne » le 14 ou 15 mai par deux chroniqueuses de notre cercle. C’est la première édition mais les pointures comme Norek, Victor del Arbol, Slocombe ou Danielle Thiery entre autres, étaient au rendez-vous !

La mairie, les commerces avaient joué le jeu et c’était formidable. A ne pas manquer l’an prochain!

Pour finir la saison, la prochaine rencontre fut projetée pour le 2 juillet et délocalisée vers une bibliothèque amie, à Bérat. Ce sera journée continue avec repas au restau, visite de la bibli, rencontre avec des lecteurs…

De belles perspectives donc pour ce club Délitt qui n’a cessé de se renouveler et affiche une belle santé.




44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout