• Le cercle D.E.litt

Aujourd’hui maman est morte

Auteur / Charles BERLING

lu pour vous par Marie Lalu

Le titre de ce livre nous ramène à la première phrase de l’Etranger de Camus : aujourd’hui maman est morte. Et comme Meursault chez Camus, le narrateur nous transportedans les premières pages aux obsèques de sa mère, Nadia.

Nadia, la mère de six enfants dont Charles. Ces obsèques sont l’occasion d’une introspection pour Charles : il a besoin dedécouvrir qui était sa mère, cette folle qui faisait vivre l’enfer à son père mais aussi parfois à ses enfants.

Les chapitres alternent entre le présent de Charles et le passé de Nadia, sur les traces de cette petite fille qui a grandi à Meknès au Maroc.

Ses parents, Gaston et Fernande, tiennent un garage. Gaston est tyrannique avec les femmes de la maison et coureur avec celles de la ville. Nadia admire sa mère qui fait preuve d’un courage immense pour l’époque et choisi de s’émanciper,mais ce n’est pas si simple … Nous sommes dans les années 30.

Pour remonter le fil de l’histoire de Nadia, de ses mystères et fêlures, nous suivons Charles au Maroc bien sûr, mais aussi au Liban, ou encore sur la scène du festival d’Avignon pour une scène incroyable. La quête des origines est difficile mais elle vaut la peine.

Des diverses rencontres qui nous sont relatées et grâce à la révélation d’un secret de famille amené par petites touches dans les dernières pages du livre, Charles aura trouvé plusieurs trésors qui complètent son identité.

Ce court récit autobiographique, écrit avec Sophie BLANDINIERES, est très agréable et prenant, tout en finesse et délicatesse, il se dévore très vite. Je le recommande, il est à l’image de l’acteur que l’on connaît : poète, sensible et fantasque. Un peu comme sa mère en somme …




27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout