top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Chaleur humaine

Auteur/Serge Joncour/Lu pour pour par Marie Lalu


Un retour à la terre contraint et forcé.

Une famille dispersée qui se retrouve à la ferme des Bertranges dans le Lot. C'est ici que vivent les parents et Alexandre, le fils aîné qui a repris leur ferme.

Les trois sœurs qui travaillent en ville, Rodez, Toulouse et Paris, vont les rejoindre en ce mois de mars 2020 alors que la pandémie de Covid débute et que le premier épisode de confinement prend tout le monde de court.


Cela fait quinze ans que les trois sœurs et Alexandre ne se parlent plus. Une affaire d'héritage et de choix de vie. Des éoliennes sur des terres à cultiver, Alexandre ne l'a pas digéré. Mais il est le frère rassurant sur lequel il est bien confortable de s’appuyer en cette période inédite et déstabilisante. La famille, ce refuge.


Je craignais de lire ce roman, pour sa toile de fond, pas envie de replonger dans le confinement, le début de la pandémie, même si je ne l'avais pas mal vécu à l'époque. Mais je reconnais qu'il est très intéressant d'assister à ce que nous avons vécu, avec quatre années de recul !

J'ai aussi beaucoup aimé suivre le quotidien de cette famille où les relations, les connivences sont à retisser...


La nature est omniprésente dans le récit : hostile, protectrice, nourricière, animale, en danger. Comme pour nous rappeler qu'elle est essentielle à l'homme et qu'il faut la protéger.


Hâte désormais de découvrir Nature humaine, où je retrouverai Alexandre pendant la tempête de 1999.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page