• Le cercle D.E.litt

L’anomalie

Auteur / Hervé Le Tellier lu par vous par O’no Un Goncourt ne laisse jamais indifférent et les opinions divergentes sont le plus souvent très tranchées, soit elles encensent l'ouvrage, soit elles le vilipendent. Mon ressenti et l'avis qui en découle sont moins abrupts bien qu'ils trouvent une résonance dans ces jugements.

Nous sommes en mars 2021, donc en fiction pour quelques mois encore, l'auteur donne vie à une série de personnages aussi typés que singuliers. Cette singularité caractérise particulièrement Blake, honorable père de famille, qui se mue en tueur à gages ne laissant aucun détail au hasard pour dissimuler sa double vie. L'avocate américaine, le chanteur Nigérian homosexuel, le couple en rupture, le militaire revenu d'Afghanistan qui en garde des séquelles psychologiques indélébiles , Sophia la fillette et sa grenouille Betty, l'écrivain en mal de reconnaissance, l'architecte en crise de la soixantaine et d'autres encore peuvent trouver leur double chez nos contemporains. Ces personnes ainsi que l'équipage du Boeing vont être pris dans un violent orage survenu lors du vol Paris-New-York . Cet événement fut-il hors normes peut-il être le seul lien qui les unit ? On s'interroge d'autant qu'à la fin de ce premier chapitre de présentation chacun se trouve confronté à une situation aussi énigmatique qu'angoissante .

Le deuxième chapitre ne laisse aucun doute, on est pris dans les arcanes d'un thriller et d'un roman d'espionnage . Et là tout se complique pour moi qui ne suis guère attirée par ce genre de littérature . De nombreuses explications et références scientifiques assez complexes rendent encore plus laborieuse la lecture. Mais je tiens bon ! Souhaitant absolument découvrir quelle est cette anomalie, je me dois de continuer pour ne laisser échapper aucun indice ou détail susceptible d'apporter une réponse à cette interrogation.

Ainsi, tout au long de son roman l'auteur s'ingénie à mêler genres et styles littéraires . D'ailleurs, il présente son ouvrage en ces termes :" J'ai inséré une idée technique dans une réflexion sociétale , avec l'idée romanesque d'une confrontation des personnages avec leur double". L'exercice est réussi !

Le style choisi pour le troisième et dernier chapitre me convient et je poursuis ma lecture happée par le scénario qui par le truchement du double permet de libérer la parole pour mettre en exergue les multiples facettes de la personnalité de chaque personnage. Ainsi, avec justesse, pudeur et sans tabous des sujets sociétaux sont simplement abordés ou plus profondément traités tels que l' inceste, l'homosexualité, le cancer, la mort, la religion ou la philosophie.

L'auteur a joué avec les styles d'écriture, il a largement truffé son roman de phrases à l'emporte pièce telle :"parfois la pire solution est la meilleure" , de références scientifiques ou littéraires dans lesquelles on se perd , mais il cherche à éveiller la curiosité du lecteur au delà de la lecture simple du roman pour avoir une réflexion à multiples tiroirs sur ce que nous sommes ou que nous choisissons d'être, sur le monde, le réel et le virtuel..... Au delà de l'histoire ce livre aiguise notre propre réflexion sur des sujets qui nous interpellent ou nous sont familiers.

Au final vais-je vous conseiller de lire ce livre? Ma réponse est oui parce qu'on retire toujours profit d'une telle lecture.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le cercle D.E.litt. Créé avec Wix.com