top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

L'homme semence

Autrice/Violette Ailhaud/Lu pour vous par Marie Lalu

 

Très très court roman écrit en 1919. Il s’agit plutôt d’un récit, le récit d’une situation vécue par l’autrice et d’autres femmes de son village en Provence en 1852.

Un soulèvement républicain en réponse au « coup d’Etat » de Louis Napoléon Bonaparte, prive le village de tous ses hommes. La deuxième fois en 70 ans.

Violette devait se marier. Elle brûle de désir et d’enfanter.


Aussi, lorsqu’un homme arrive au village, elle le fait sien car il l’a choisie, mais elle le partage avec d’autres femmes en âge de procréer. Puis il faut aussi partager le plaisir. L’homme s’exécute parce que « c’est un travail d’homme et que je ne vois pas d’autre homme ici ». Plusieurs femmes sont engrossées mais il vit avec Violette. D’autres hommes arrivent enfin, et Jean Jean peut partir.

 

C’est un texte d’une grande puissance et modernité. Le désir des femmes est brûlant et décrit sans ambage par l’autrice.


On ne peut que faire la comparaison, dans notre monde contemporain, avec les femmes privées de leurs hommes car ils combattent. Comme les ukrainiennes depuis deux ans. Une vraie souffrance à plusieurs titres, tellement bien décrite par Violette Ailhaud il y a plus de 100 ans.


NB : La modernité du texte a ému plusieurs lecteurs qui n’ont pas cru à l'authenticité du manuscrit, qui aurait été transmis à la maison d’édition Paroles par une descendante de Violette Ailhaud.

En 2023, le fondateur de cette Maison d’édition a précisé avoir écrit ce récit. Il est désormais publié avec mention des deux auteurs Violette Ailhaud et Jean Darot.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page