top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Les enfants endormis

Auteur/Anthony Passeron/ Lu pour vous par O'No


Il s’agit du premier ouvrage de l’auteur qui s’est vu récompensé par le prix WEPLER-Fondation la POSTE 2022. Ce prix créé en 1998, décerné par un jury tournant, vise à reconnaître un auteur contemporain pour son œuvre littéraire inclassable et singulière, dans une époque de confusion entre valeur commerciale et valeur littéraire.

Par ailleurs, ce livre a fait l’objet de plusieurs nominations pour d’autres prix littéraires,


L’auteur croise deux récits, l’un intime concerne sa famille, l’autre enquête sur ce terrible virus, alors, absolument inconnu, nommé VIH.

Chapitre après chapitre alternativement on suit pas à pas le cheminement, de ceux qui cherchent à démasquer l’affreuse chose innommable, et de ceux qui en sont les victimes impuissantes et misérables.

D’un point de vue scientifique le récit est parfaitement renseigné et clair. Sont ainsi mis en lumière les tâtonnements, les errances, les avancées des scientifiques dans leurs recherches, leurs doutes, leur désarroi face aux espoirs déçus, les rivalités entre chercheurs Français et Américains, pour reconstituer au plus juste l’historique des événements qui ont permis d’isoler le virus et de mettre en œuvre des thérapies.

L’auteur a dû, lui aussi, pas à pas, à travers des photos, quelques bobines Super 8 et de rares témoignages, reconstituer une histoire familiale à une époque où on retrouvait dans les rues des « enfants endormis ». Avec retenue et justesse il rend compte de cette tragédie où les non-dits, le déni, la peur du qu’en dira-t-on, la mise au ban de la société, auront rajouté à l’horreur de la maladie.

Le récit, mené avec sobriété, n’est jamais larmoyant, aux moments les plus graves on sent toute la tendresse et l’amour que l’auteur porte à ses proches, et cette colère qui le taraude et l’oblige de manière inéluctable à témoigner de cette double injustice subie par les malades et leur famille. L’auteur fait acte de réhabilitation.


Ce livre m’a été offert, je ne suis pas sûre que je l’aurais acheté mais, je peux vous assurer que je suis heureuse de l’avoir lu et je vous en conseille vivement la lecture.



52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page