• Le cercle D.E.litt

Suite en do mineur

Auteur / Jean Mattern

Lu pour vous par Leserin

Robert est un cinquantenaire grincheux, coincé, célibataire et libraire par hasard, à Bar-sur Aube.

Emile, son neveu, lui offre, pour son anniversaire un voyage en Israël. Pour Robert, un cadeau empoisonné. Le voilà embarqué dans un groupe de touristes, lui qui déteste les groupes, à Jérusalem, où, à chaque coin de ruelle, on est confronté aux religions.. Lui qui n’en a rien à faire, des religions !!! L’hôtel est superbe, la ville splendide, mais il ne voit rien de tout cela. Sauf, un éclair, sur la Via Dolorosa, un chapeau à large bord, un profil, « des pommettes hautes sous un œil clair »..Madeleine, mêlée à un groupe de pèlerins. Madeleine : « trois semaines de bonheur et vingt-six ans de je ne sais quoi ». Madeleine, il l’a aimé, alors qu’il finissait ses études à Paris. Il avait alors 24 ans, peu d’amis, aucune expérience sexuelle, roux frisé, petites lunettes, une caricature sur pattes, ainsi qu’il se décrit. Madeleine est apparue à la bibliothèque de la Sorbonne, l’a séduit, l’a traîné à une représentation de Hair (nous sommes en 1969), l’a dépucelé dans son appartement à lui, vingt jours de bonheur absolu. Un matin, Madeleine disparaît.

Ce voyage en Israël devient une thérapie, permettant à Robert d’accepter de revenir enfin sur son passé et de trouver les clés de sa vie douloureuse.

Jean Mattern est un auteur à l’écriture délicate, un peintre des mots. Ses textes sont courts, aucune phrase n’est inutile, un baume pour notre âme ! Quant au titre, je vous laisse le plaisir de la découverte. Musique et mots, pour moi la félicité totale !



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

1991