top of page
  • Photo du rédacteurLe cercle D.E.litt

Veiller sur elle

Auteur/Jean-Baptiste Andrea/Lu pour vous par Marie Lalu


Une histoire d’amour qui ne veut pas dire son nom, donc on s’en tiendra à une amitié aussi longue que leur vie. La vie de Viola Orsini, fille d’une riche famille italienne, et de Michelangelo Vitaliani, dit Mimo.


Il un talent fou pour la sculpture, elle est cultivée et a une soif insatiable de connaissances et de liberté. Ils se rencontrent au début du 20ème siècle alors que Mimo est envoyé par sa mère en Italie, depuis la France,  après la mort de son père durant la grande guerre. Il fait son apprentissage de sculpteur auprès d’un oncle sans scrupules, boit sans soif et bien moins doué que lui.


Le récit est conduit par Mimo, alors qu’il est un homme âgé, depuis l’abbaye où il est reclus depuis 40 ans.

Ce roman absolument époustouflant nous conte la vie de Mimo et de Viola, faite de complicité, d’éloignement, de bonheur et de peine. En toile de fond, la grande histoire avec la montée du fascisme notamment.


Tout a été dit sur ce livre qui a obtenu le dernier prix Goncourt et et le prix du roman Fnac 2023. Je souscris pleinement aux multiples compliments qu’il a pu susciter. Le souffle romanesque est si puissant qu’il nous emporte aux côtés de Mimo et Viola.


Je le termine, plutôt triste de quitter ces deux personnages de roman (Michelangelo Vitaliani n’a jamais existé), mais avec l’envie de découvrir d’autres titres de Jean-Baptiste Andrea, ce conteur génial et si sensible.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page