• Le cercle D.E.litt

La chair

Autrice / Rosa Montero

lu pour vous par Leserin

Soledad, soixante ans, séductrice invétérée, abandonnée par son jeune amant, engage un beau et jeune gigolo pour l’accompagner à l’opéra et rendre jaloux cet amant infidèle. Ce qui aurait pu être une simple comédie loufoque, est en fait le roman le plus personnel de cette auteur. Soledad a peur de la solitude, du temps qui passe, de la chair qui devient flasque, de la sénilité. Et elle va être prise à son propre piège en tombant amoureuse de son gigolo et en ne pouvant plus s’en passer. Rosa Montero met le doigt là où cela fait mal, avec humour et parfois désespoir. Car si la différence d’âge est acceptée entre un homme et une femme, c’est encore au profit de l’homme.

Une intrigue simple mais percutante, belle par ses contrastes. Sensualité, humour, érudition et grande connaissance de l'être humain se reflètent dans son intrigue et ses personnages.

Se lit d'une traite !



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout